Expériences de vie : le lâcher-prise

Expériences de vie : le lâcher-prise

Expériences de vie : le lâcher-prise 1920 1293 Govenka Laurence

"Il faut lâcher-prise" : qu'est ce que cela veut dire ?

Exemple concret :

Voici un exemple de tirage où le tarot à toute sa raison d’être pour aider ma consultante à s’affranchir de certaines luttes de pouvoir et engager ce mode de réaction le “lâcher-prise".

Phong n’est jamais rentrée dans un salon de Tarologie mais sous le conseil d’une amie, elle décide de franchir le pas de ma porte. Elle veut aborder le monde des symboles et de la voyance.

Phong est très claire, sans artifice et d’une simplicité frappante. Son regard est droit et direct.

Lecture et analyse de son tirage

Phong parait plus anxieuse qu’elle ne le montre. L’énergie du jeu cache une solution qu’elle ne perçoit pas encore. Elle ne parle pas du lien qui la relie à son conjoint, bien qu’il transparaisse. Elle est en proie à un conflit intérieur avec cet homme indécis sur son départ et silencieux sur ses motivations. La situation est annoncée comme s clôturant rondement sur elle-même, une page tournée ou la fin d’un cycle pour elle. La déception éprouvée envers sa fille est évoquée par l’attitude négative qu’elle a adoptée. Seraient-ils en brouille, s’éloigne-t-elle de son père ?? J’imagine que Phong espère secrètement encore “sauver ou rétablir" leur entente. Leur fille semble avoir été le trait d’union entre ses parents. Elle craint qu’il se détourne de ses engagements passés où la réussite de sa fille primait. Pourtant le principe de l’échange et de la communication est devenu destructeur entre eux. Ils ne sont plus connectés aux mêmes attentes. La douceur de cet équilibre reposait sur le “désir de la mère". Se laissant entraîner dans son sillon, cette énergie ne pouvait se révéler à long terme que menaçante car fragile. D’où la déception exprimée par Phong.

cartes tarot

Nœud du problème

La dynamique du jeu repose sur une situation bouclée. Un refus de laisser circuler librement les échanges naturels… le manque de transparence. La suprématie de cette situation ne domine plus par sa force matriarcale, un rapport de détachement s’inscrit pour “sortir" d’un problème. Le mouvement est orchestré par le père visant l’éloignement de tous liens de dépendance installés et des attaches contractuelles. Une sensation de malaise règne, il faut sortir de cette spirale d’échanges négatifs. L’alternance des mouvements montrent qu’il faut revenir à l’essentiel : accepter le blocage de vie, le dépasser et aller plus loin… Seule la vie, le temps ouvrira la dimension des transformations vers la progression. Je lui explique que ce blocage est lié à une énigme émotionnelle surement en relation avec le père de ma consultante. Elle réagit spontanément par une attitude crispée. On pourrait penser que son mari ne se sent plus investi par son rôle de père, il ne veut plus faire d’effort. Il cherche à se soustraire à la colère et à la pression (de sa femme). Il veut avancer librement. Ce n’est pas un échec pour lui.

Cela semble une reconversion

Vers un mieux-être. Peut-être pour tous finalement. C’est le moment de faire “éclore" des projets et d’être créatif. L’énergie globale du tarot me laisse soupçonner qu’elle porte en elle une idée sur le plan personnel et professionnel qu’elle doit mener à terme.

Le changement est engagé

Il est plus qu’inéluctable, il faut cheminer vers l’acceptation. La mutation est déjà engagée. Phong craint certainement les intentions de son mari. Mijote-t-il quelque chose ? Que va-t-il faire ? Tout emporter avec lui ? Lui laisser prendre la charge de leurs engagements ? Elle voudrait certainement que sa fille préserve un lien positif avec lui pour entretenir une dynamique positive de réalisation envers elle. Qu’il ne l’abandonne pas. Elle pense pour lui : “Ne pas perdre de vue ses objectifs et ses idéaux du passé pour sa fille activerait son regard sur ses études, son soutien et l’accompagnement financier". Pourtant l’entente entre le père et la fille est absente. Ils ne sont plus en osmose, ils n’ont plus les mêmes centres d’intérêt, une invitation au détachement est préconisé. Malgré la volonté inverse de ma consultante.

Le conseil du tarot

Phong ne ferait-elle pas une projection de sa relation passée avec son propre père qui l’aurait empêché d’évoluer dans la vie sur le plan des études et professionnel ?
Elle aurait protégé sa fille pour éviter qu’elle subisse l’expérience dévalorisante elle-même vécue. Elle s’est portée garante entre sa fille et son mari de veiller à ce que la qualité modératrice des échanges réside toujours dans l’équilibrage des énergies et dans l’accomplissement de l’union des polarités féminines et masculines.
En lâchant prise, chaque chose, chaque élément vont reprendre leur place initiale. Ne plus agir comme agent de contrôle, ne plus retenir l’énergie va aider ma consultante à se concentrer sur ce qui doit se faire maintenant.
Il est bon qu’elle laisse leur relation reprendre les vraies apparences, celles qui ne seront pas trompeuses. Elle va sortir de l’illusion. C’est ici que la souffrance prend finalement une fin.

Qu'apporte cette nouvelle attitude adoptée ?

  1. La libération de la pression et la résistance engagée.
  2. Ne plus chercher à gagner (ne fusse que gagner une entente
    forcée) aux dépens de
    sa fille et son mari va désamorcer cette lutte.
  3. Chacun va gagner en qualité relationnelle dans le temps.
  4. Elle ouvre son cœur et elle peut travailler sur sa réussite
    potentielle, là où elle n’ose pas
    s’affirmer.
  5. Qu’a-t-elle comme projet à mettre en place ?
  6. La réalité de Phong semble se définir par rapport à son métier.
  7. Elle doit trouver sa véritable identité en s’investissant à fond sur ses
    aspirations.
  8. Elle peut enfin accéder à son but et la réalisation de ses ambitions.

Conclusion

Ma consultante est émue, une tension énorme s’échappe d’elle. Elle se contient encore. Elle admet que tout ceci est assez difficile à entendre. Le tarot vient de la confronter à son état intérieur, l’exploration des cartes l’a guidé au plus profond d’elle-même. Elle souhaite réfléchir, penser à tout ce qui vient d’être dit. Elle vient m’embrasser chaleureusement, me remercie parce qu’elle pense qu’il est temps pour elle de se lancer à fond dans l’activité qu’elle a toujours voulu mettre en place. Elle admet que son père l’a bloquée durant toute sa vie par manque d’attention, de protection et de reconnaissance. Cela la poursuivie toute sa vie. Elle s’était promis que sa fille ne vivrait pas son drame.

Calendrier Lunaire
error: Ce contenu est protégé !