Le tarot comme “clef de résolution” : partie 1

Le tarot comme “clef de résolution” : partie 1

Le tarot comme “clef de résolution” : partie 1 1920 1293 Govenka Laurence

Au cours de ma pratique en tarologie, je me suis souvent heurtée par l'usage médiocre du tarot que certaines personnes veulent en faire.  M'asservir en interprétation réductive d'un jeu divinatoire. Ignorer sa dimension initiatique serait de rester à sa surface mais aussi de faire face à l'incapacité de décrypter sa connaissance la plus imparfaite! La compréhension et l'assimilation des lames sont indissociables. La profondeur des arcanes élimine la lecture superficielle et uniformisante. Il va de soi que "Faire corps" avec les lames rend l'interprétation possible et ce, en toute transparence. 

Un savoir ancestral

Remontons dans le temps. L’existence des tarots en Avignon dès 1505. XVI ème siècle !

Son histoire remonte à la vieille antiquité et fut révélée au savant Court de Gibelin qui par la science des hiéroglyphes et des nombres inspirés de la kabbale, a investi tout le volume d'Etteila.

Parce qu'il représente le livre primitif, la clef de toutes les prophéties, de tous les dogmes. En un mot le livre inspirateur des livres inspirés. Un sens kabbalistique est apporté rigoureusement à chaque lame. Les 22 tarots et les 10 séphirots (Dans le courant de la Kabbale, c'est un des concepts les plus importants par lequel Dieu se révèle. Ce sont des attributs, des caractères archétypaux que la littérature kabbalistique décrit souvent comme des sphères contenant l’énergie émanée de Dieu).
“Les signes du tarot" représente la science complète et compose l'art notoire. Son application complexe et variée permet la divination de tous les secrets, de la philosophie, de la nature et de l'avenir.

Un nouveau paradigme s'ouvre à nous

Le mal-être de notre siècle intoxiqué par les illusions du progrès, l'écroulement des vieux dogmes, l'ébranlement d'une époque en quête d'un nouvel équilibre et l'ouverture à toutes les utopies poussent à la grande défection sur beaucoup de plans.
La crise que nous traversons niveau religieux, politique, social, économique, financier, énergétique est avant tout une crise structurelle, culturelle et aussi civilisationnelle tout comme spirituel.
L'idéologie absurde de réduire l'homme à une créature robotisée dont sa finalité serait de produire et de consommer ont fait perdre de vue sa dimension sensible, intuitive affective et même “Idéaliste". Aujourd'hui l'homme est tourné vers ce monde technologique aliénant et mortifère et l'autorité raisonnable se perd.

Le changement de paradigme ne peut passer que par la crise incitant à la double transformation de soi et du monde. Le moteur de ce processus est d'ordre spirituel. Toucher le cœur au cœur des choses dégage des actions et prise de conscience unifiées donnant naissance à de nouveaux modes d'engagement

La spiritualité naturelle

“Savez-vous ce qu'il manque le plus au monde de l'époque où nous arrivons ? C'est la morale. Tout le monde le sent, tout le monde le sait, et pourtant des écoles de morales sont ouvertes de tous côtés. Et que faut-il à ses écoles ? Un enseignement qui inspirât la confiance ; une autorité raisonnable, en un mot au lieu d'une raison sans autorité d'une part, et de l'autre d'une autorité sans raison." 

La science au service du grand œuvre

Déjà bien avant l'époque révolue de la Renaissance fut créées par des mages et des initiés les figures de l'alphabet kabbalistique et celles du Tarot (conception de Papus et de Eliphas Lévi).
Une roue de quatre décades spécifiées par quatre principes figurés symboliques ayant chacune une progression représentative de l'humanité (homme, femme, enfant, combattant, valet.); Les 22 figures de l'alphabet sont des clefs religieuses. Elles sont représentées par les 13 dogmes et les 9 croyances autorisées par la religion hébraïque.

Quatre signes se déclinent dans la roue, les bâtons, les Coupes les Épées et les Deniers. Chaque symbole ont un sens rigoureux mais dans une combinaison hasardeuse, elles se définissent dans une lecture divinatoire.

Une forme d'écologie intérieure

Sur le plan théorique, le tarot constitue un cheminement philosophique et initiatique, sa valeur transcendante permet au chercheur ouvert de se dépasser de s'améliorer et même d'avoir une vision différente plus vraie et plus positive de la réalité.
Cet art ancestral ne répond à aucun fatalisme. L'Homme reste l'artisan de sa propre vie. La plupart ont le sentiment de subir les événements ou d'être de malheureuses victimes d'un sort injuste ou être un pion impuissant d'un destin implacable.
Ce sentiment n'est autre que la non reconnaissance de son propre pouvoir et à l'ignorance de la loi de causalité.
La mission du tarot est de faire accéder le consultant à la maitrise et à la connaissance plutôt que de la maintenir dans la soumission, l'incompréhension et l'ignorance.

Ce sont les mathématiques appliquées à l'absolu

Concrétisons par l’exemple du « Bateleur ».

C'est la clef des unités du tarot. Celle-ci explique les quatre As avec leur quadruple signification progressive dans les trois mondes dans le premier principe. Ainsi L'As de denier c'est l’âme du monde, l'as d'épée c'est l'Intelligence militante, l'As de coupe c'est l'intelligence aimante, l'as du bâton c'est l'intelligence créatrice. Ce sont des principes de mouvement, du progrès, de la fécondité et de la puissance.

Chaque nombre peuvent être multiplié par une clef, ce qui donne un autre nombre, qui à son tour sera expliqué par une autre clef. Les révélations philosophiques ou religieuses se complètent.

Chacune des 56 cartes (lames mineurs) peut se multiplier par les 22 cartes (lames majeures) “clefs" tour à tour, cette série de combinaisons donne des résultats surprenants de révélation et de lumière. Telle une véritable machine philosophique empêchant l'esprit de s'égarer tout en lui laissant son initiative et sa liberté. 

Connais toi, toi-même.

L'Homme porte en lui la notion de temporalité, sa conception clivée du Temps lui fait croire que le passé le présent et le futur sont séparés.
Le germe de son avenir est en lui, cette connaissance est inconsciente.
Elle a été démontrée par Socrate avec l'injonction de “Connais-toi, toi-même" qui sur le plan pratique et théorique aboutit au même enseignement, à la même philosophie du Tarot : se connaitre c'est connaitre sa vie son passé son présent et son avenir.

Dans le sens d'une prédiction le tarot aide à se détacher des fausses lumières du mysticisme ainsi qu'a donner à la raison humaine sa valeur relative. C'est peut-être ce que le génie humain à jamais conçu tout à la fois de plus simple comme de plus grand.

Osons espérer donner le sentiment à chaque consultant qu'il a réellement pouvoir sur sa vie, qu’il ne doit pas se soumettre mais plutôt « comprendre ou réagir. »

C'est quoi l'agent magique ?

Imprégnons nous de ce bel exemple marginal visionnaire :"Eliphas Lévi ». Exprimons et laissons apparaître une partie de ses idées.
Il dit: “La magie est la science des mages".
D'après lui: “la magie est une force enthousiasmante contagieuse.. C'est une force occulte unique et incontestable. Elle est la clé de tous les empires et le secret de toutes les puissances. La magie opère par le grand agent magique qui est aussi appelé “lumière astrale". Certains l’appellent « l’âme de la terre, l'âme du monde". C'est le reflet universel des visions.
Et Vouloir s'emparer de cet agent magique nécessite des opérations de concentration et de projection. Cet enthousiasme se produit par des croyances arrêtées. Pour “croire" la foi est le moteur. Cette foi devient une volonté, une force indéfinie. Et la force influence le monde intellectuel et moral."
Techniquement, des lois régissent le mouvement magique d'une force. La nature parle et ses verbes sont : “rassembler par l’isolement et répandre par la chaîne magique". Cela implique une pensée indépendante absolue, un cœur libre entièrement et des sens d'une continence parfaite. Pour disposer de cette force il ne faut jamais en aucun cas être pris par cette force de manière qu'elle dispose de vous. L'intelligence des grands secrets et la conscience du pouvoir appartiennent aux grandes âmes.

Malheur aux imprudents

Ainsi se produit l'accomplissement du monde physique ! Pour exemple, Archimède demandant un point d'appui pour soulever le monde car il cherchait à réunir les forces du grand arcane magique !!
La magie est un instrument de bonté divine ou de diabolique orgueil. C'est aussi la mort des joies de la terre et des plaisirs de la vie mortelle.
Beaucoup de personnes utilisent la chaine magique pour établir un courant magnétique pouvant devenir plus fort en raison de l'étendue de
cette chaine. La grâce de Dieu ou la volonté de Dieu n'a rien avoir avec ces grands cercle de puissance occulte!
Il existe également des opérations magiques relatives et bornées à un seul cercle ne demandant pas d’héroïques vertus.
Il faut seulement savoir et être prévenu des risques que l'on court lorsque l'on veut agir sur les passions, définir les sympathies ou les antipathies, affliger des forces, vouloir guérir etc.
Les réactions seront proportionnelles à l'action et l'on devient facilement victime de ces “puissances" engagées.

Comment agit la magie ?

La vraie magie doit permettre la transmutation. Le véritable secret de la transmutation est le passage des ténèbres en lumière. Cette vertu qui existe aussi dans l’amour peut s’expliquer par les mystères les plus cachés de l’Amour. Il appartient au dogme de la solidarité morale, il est le fond de l’amour même et en explique seul toute sa sainteté et toute sa puissance. La transmutation et la métamorphose sont l’essence de la magie qui change réellement la nature des choses. Regardons les fascinations de l’amour ne sont-elles pas véritablement prodigieuses, ne transforment-elles pas réellement les personnes et les choses ?? L’amour devient un rêve d’enchantement qui transfigure le monde. Tout devient musique et parfums, tout devient ivresse et bonheur. Les choses sont pour nous ce que notre verbe intérieur les fait être.
Le tarot est un instrument “magique", il révèle la destinée de l’homme contemporain balloté par les tempêtes qui l’agitent et ce depuis tous les temps.
Entre les mains d’une personne dont sa conscience à pris l’apparence d’une forme contenant bloquée à cause de différents traumas d’enfance ou d’expériences négatives vécues non résolues, le tarot devient lecture perverse. Étant le miroir de notre vérité subjective. Le travail initiatique thérapeutique du tarot va permettre de changer notre regard intérieur et extérieur en nous observant d’un point de vue cosmique. Un déblocage aura lieu si sa conscience est touchée par ce nouveau point de vue.
Ainsi la magie opère subtilement et en douceur…

Et la magie dans le tarot ?

Constatons ensemble que “La magie" n’est pas ce que nous pouvons en penser.

D’après Jodorowsky, Le tarot est surtout un instrument thérapeutique employé de la même manière qu’on utiliserait un téléphone portable. Dès qu’il est déchargé il faut le rebrancher et lui apporter une charge électrique
.
Les cartes du tarot sont des symboles qui ne disent rien du tout. Apporter du contenu à son contenant et enrichir de signification qui dépasse l’idée première, alors Il devient dépositaire de notre profonde subjectivité. Regardons toute la magie d’une graine qui contient un foret, le ventre d’une femme portant toute l’humanité. L’inconscient individuel renferme dans l’inconscient collectif le passé de la race humaine de la planète et du cosmos. D’un point de vue initiatique le contenant est toujours plus petit que le contenu.
Charger les arcanes du tarot revient à les voir dans leur globalité ainsi que dans leur infime détails, il a la valeur que nous lui donnons, à nous de lui rendre sa définition la plus sublime.

Les clefs du mystère

Pour concevoir une lecture saine faut-il être en accord avec une citation de " la clef des grands mystères" d’Eliphas Lévi : " La beauté morale c’est la bonté. Pour être bon avec intelligence il faut être juste. Pour être juste il faut agir avec raison
Pour agir avec raison, il faut avoir la science de la réalité. Pour avoir la science de la réalité, il faut avoir conscience de la vérité".

Volontairement et parce que je soutiens la grandeur de ses œuvres, le contenu de certains paragraphes présente des notions utilisées par cet écrivain.
Gratitude envers la vie, travaillons nos énergies dans le but de nous élever et que les attentes émises en matière de “Magie et d’occultisme" rendent à l’Homme sa place entre la terre et le ciel.

Calendrier Lunaire
error: Ce contenu est protégé !