Le tarot comme “Guide”

Le tarot comme “Guide”

Le tarot comme “Guide” 1920 1281 Govenka Laurence

Jeannine vient me consulter pour simplement "écouter ce que le tarot" pourrait lui dire ou donner comme conseil.

Elle me révèle qu'elle a quatre-vingts ans. Jeannine est belle, rayonnante, souriante et encore pleine de vie. L'expression de l'amour et de la gentillesse.
La vie semble être bien plus une amie pour elle que tout autre chose.. Jeannine a besoin de parler et de “vider son sac" comme elle me dit.
En effet, son bon cœur l'a mené à vivre une magnifique histoire d'amour avec un mari exemplaire qu'elle a accompagné jusqu’à son dernier souffle. Étant atteint d'une grave maladie, les dernières années furent très pénibles, vu qu'elle le soigna telle une infirmière.

carte tarot

Lecture de son tirage

Ce jeu est troublant puisqu'il représente une situation de Jeannine vécue par son passé et surtout ce qu'elle a pris la peine de m'en expliquer avec tant d'émotion. L'ambivalence règne puisqu'il soulève la présence d'un homme dans un passé récent (Empereur) pouvant aller jusqu'à quelques années alors que son mari est décédé depuis au moins dix années.
Symboliquement, sa vie traverse une crise par la présence d'un homme (Hermite) représenté par une figure patriarcale liée à des conditions de santé devenues précaires (Hermite, arcane XIII, Maison-Dieu). La solitude intérieure de cet homme est si présente qu'elle cède sa place à une angoisse paralysante (Arcane XIII /Hermite). Les sentiments d'abandon, de “déchéance" et même de « mort » sont très présents. Il semblerait même que cet homme se soit peu à peu dépouillé car du statut d'Empereur il évolue et passe à celui de l’Hermite, il délaisse donc son “trône" il se serait vraisemblablement détaché de la matière…
Ce qui frappe forcément notre jeu c'est que Jeannine n’apparaît pas, excepté la nature du service qu'elle pourrait apporter. Elle revit un chemin déjà parcouru et un travail accompli, elle doit tirer des leçons, une mutation est indispensable. Raison pour laquelle Jeannine est devant moi.

Elle attend des conseils, elle est réceptive telle une braise prête à jaillir. Mais à l'heure d'aujourd'hui, l'obscurité est là… Fort à penser qu'elle vit une situation en relation avec un homme lui rappelant un vécu (Jugement).

Analyse de son tirage

La problématique se situe sur la difficulté pour elle d'abandonner une situation connue. Elle est en crise car elle voudrait “partir", elle se prépare à abandonner quelque chose pour rentrer dans une nouvelle ère.
Quelque chose semble la retenir à l'heure actuelle mais elle est face à l'inéluctable fin d'une situation. L'arrêt d'une vie et très sûrement celle d'un homme (comme par le passé).

La démarche de Jeannine est de bon aloi ainsi que fondée sur une démarche chaleureuse.
Dans son aspect émotionnel, Janine signe l'éveil face à l'intelligence du cœur féminin en s'accordant aux vibrations d'entraide fraternelle et régénératrice de l'éclat radieux de l'existence.
Elle brille par sa présence et solutionne les difficultés par l'affection qu'elle témoigne (Soleil).

Par contre, Jeannine semble se consumer puisqu'elle “apporte" son énergie sans trop transparaître dans son propre jeu.
Elle ne “parait" pas donc n'existe pas pour elle-même. On pourrait dire qu'elle se sent “appelée", chargée d'une vocation celle de guider cet homme vers la reconnaissance d'un changement d'état et de nature afin de se préparer à un grand passage.
De cet “Empereur" il évolue vers “l’Hermite". Il a déposé son sceptre, il n'agit plus sur sa volonté. Il se prépare à abandonner quelque chose.

Jeannine serait elle présente afin d'aider cet homme à effectuer un travail de deuil ? L'ambivalence est perçue dans ce tirage car elle n'ose “partir" et “abandonner" ce monsieur qui mute vers un changement (celui du passage de la vie vers autre chose – Arcane XIII).

Deux possibilités à envisager

D'une part : Cet homme semble effrayé par sa transformation et sa perte de moyen. Une grande peur face au changement provoqué par son affaiblissement physique (Maison-Dieu / Arcane XIII).
Ne chercherait-il pas une réaction sensée, positive de Jeannine par sa sensation de renfermement ainsi que la croyance d'être condamné à être malheureux ?
Sur une courte période pouvant aller jusqu'à six mois, il se serait vu “chuter", en diminution sur le plan physique, moteur, psychologique (Empereur / Hermite / Maison-Dieu / Arcane XIII).

Et d'autre part : Malgré les angoisses perçues et grâce à l'aide de Jeannine, il s'éveille à une nouvelle énergie celle d'une force défiant la mort dont celle-ci est à l’œuvre de notre existence.
Cette force aspire au détachement complet pour rencontrer, au travers de la prière et la foi, les énergies du ciel. Il apprend à se préparer à la pleine acceptation de ce qu'il y a de plus haut que lui (Jugement).

Solution

On peut voir Jeannine comme la personne ou le canal qui va permettre à cet homme de passer d'un plan à un autre.
Elle le préparerait à effectuer un voyage des profondeurs de son être vers la réconciliation de la vie.
Visant le rééquilibrage des énergies avec la pleine conscience qui permet l'éveil et le miracle à l'intérieur de l'être.

Une autre vue peut également en découler : Jeannine instaure une prise de conscience sur la réalité de l'affaiblissement vécu par ce monsieur et d'une obligation de trancher sur sa propre maison (Maison-Dieu / Arcane XIII).
Ne serait-il pas plus en sécurité “entouré" et aux yeux des autres qui veilleraient sur lui ? Comme dans une maison de repos (Maison-Dieu/Soleil), par exemple.

Dans la lecture de ce jeu, on peut y voir l'éveil masculin et l'intelligence de cœur féminin représentés en finalité.
Le coté fraternel, solidaire et de l'entraide, joue un rôle fondamental pour sortir de cette impasse qu'est l'éventuelle fin de vie programmée par la “Mort".

Le conseil du tarot pour Jeanine

Ne serait-il pas déjà de reconnaître toutes les grandes qualités de cœur dont Jeannine est habitées?
C'est une femme solaire, débordante d'amour et de beauté. Sa grande richesse est son degré de soutien et de reconnaissance qu'elle accorde aux autres.
Le cœur rempli de confiance et de gratitude, elle sait que l'évolution se fait avec des pas en avant. Sa “bonté" ne doit pas lui faire perdre ses moyens. Elle est en prise avec ses émotions puisqu'elle revit un scénario du passé. Jeannine doit donc retrouver son autonomie affective car une forme de “dépendance" s'installe.
Elle commence à se sentir en “prison". Sa vie devient “limitée" car cet homme s'accroche à elle tel un oiseau sur une branche pour ne pas tomber. Elle doit encore pouvoir organiser sa vie et établir des projets de vie avec son entourage, ses amis, sa famille.
Elle doit “réapparaître" au travers d’elle-même en continuant d'exister autant pour elle et ne pas s'oublier.

La solution pour Jeannine serait d'amener progressivement cet homme à accepter de se libérer de toutes les contraintes matérielles qui le retiennent ainsi que des peurs et angoisses qui l'assaillent.
Une forme de dépouillement est nécessaire. Jeannine l'a déjà acquise par son expérience avec son mari. Elle a compris la puissance de la foi, la maitrise par la prière et l'abandon dans la confiance au “divin".
Elle sait communiquer son énergie solaire. Elle peut également lui soumettre le passage vers une autre “maison". Celui d'une maison de repos pour éviter à cet homme la mise en échec au niveau inconscient de ses activités ou du désir de supprimer ses jours.
Jeannine pourra alors retrouver sa joie d'avoir accompli un acte positif et d'aboutissement spirituel tout en regagnant la liberté dans sa propre vie.

Conclusion

Les yeux écarquillés, la bouche souriante, Jeannine se sent heureuse de notre échange car tout ce qu'elle ressentait intimement sans oser l'affirmer s'est exprimé au sein de notre consultation.
Ses intuitions parlaient “justes" pour elle.

Mais l'entendre de la bouche d'une tierce personne est plus facile à écouter pour pouvoir finalement prendre des mesures adéquates.
Elle m'explique alors que le conseil donné par le tarot est le moment le plus important puisque c'est ce qu'elle attendait.
Un processus de libération est visé et Jeannine peut repartir le cœur léger.

Calendrier Lunaire
error: Ce contenu est protégé !